" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

LIMITER LES PRODUITS DANGEREUX A LA MAISON

INUTILE DE SURDOSER POUR BIEN NETTOYER

INUTILE DE SURDOSER POUR BIEN NETTOYER

LES PRODUITS MÉNAGERS

Nettoyer sa maison autrement

Des solutions existent pour maintenir une maison propre avec des produits moins toxiques pour votre santé et l’environnement.


Mais ces produits basiques ou acides doivent aussi être

utilisés avec précaution. Ne les surdosez pas et lisez bien les consignes !
Si vous utilisez des huiles essentielles, sachez qu’elles peuvent être irritantes pour les voies respiratoires.


Le bicarbonate de soude absorbe les odeurs, nettoie les surfaces, permet de déboucher les canalisations... ;
Le savon noir nettoie et dégraisse : une cuillère à soupe de savon noir dans un seau d’eau nettoie parfaitement les sols ;
Le vinaigre blanc permet de nettoyer casseroles, cafetière, argenterie, micro-ondes, salle de bain etc… Cependant, ce produit étant acide, ne le versez pas en grande quantité dans vos toilettes ou éviers ;
Le citron nettoie, désinfecte, désodorise : si vous placez un demi-citron dans la porte de votre réfrigérateur, il absorbera les mauvaises odeurs.

Sinon, privilégiez des solutions mécaniques pour déboucher des canalisations, par exemple : ventouse, furet, eau chaude, avant de verser des produits ménagers.


POUR UN NETTOYAGE SAIN : LES MIRACLES DE LA VAPEUR
La vapeur dissout les graisses et nettoie en profondeur. Sans parfum, elle ne détériore pas la qualité de l’air. Mais pensez à aérer systématiquement pour ne pas augmenter l’humidité dans votre logement.

 

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9

Êtes-vous un adepte du ménage écologique ?

Produits ménagers

 

CONFÉRENCE POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE VIE DES FAMILLES

ADEME

Rien ne se pers, tout se répare, se réutilise !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article