" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Des idées terribles pour fêter Halloween écolo et zéro déchet

Vous cherchez des idées pour épater vos amis le soir d’Halloween ?Vous cherchez des idées pour épater vos amis le soir d’Halloween ?

Vous cherchez des idées pour épater vos amis le soir d’Halloween ?

Pour Halloween, il est possible de ne pas céder aux sirènes commerciales et de préparer une fête complètement effrayante mais responsable ! Nos conseils pour un Halloween écolo.

Qui a dit qu’Halloween était une fête commerciale où les enfants se gavent de bonbons industriels ? Même si c’est en partie vrai aujourd’hui, il est bon de savoir qu’Halloween est une célébration fêtée depuis des siècles en France, une tradition celte encore vivante.

Quant aux bonbons, aux déguisements Made in China, aux araignées en plastique, il est possible de trouver une alternative écologique à tout cet attirail. Toutes nos astuces !

Halloween écolo, c’est possible

Qu’est-ce qui fait une fête d’Halloween réussie ? Une décoration inquiétante, des déguisements qui font peur, une citrouille grimaçante et une chasse aux bonbons fructueuse. Pas de panique, tout peut être réaliser sans trop peser sur le portefeuille ou l’environnement.

Une décoration d’Halloween naturelle

Vous pouvez réaliser la déco d’Halloween sans dépenser un seul centime en vous inspirant de la nature. Feuilles mortes, branches tordues, pierres déformées, la nature en automne est déjà un peu inquiétante… Allez faire une balade en forêt pour décorer votre maison !

Pour l’éclairage, faites à la bougie : préférez des bougies naturelles, en cire d’abeille, cire de soja ou huile végétale recyclée plutôt que les bougies classiques à la paraffine (un dérivé du pétrole).

Fêtez Halloween en cuisine et en décoration moins polluante !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article