" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Grand âge et autonomie

Dominique Libault - Mars 2019

Dominique Libault - Mars 2019

UN RESTE À CHARGE MAÎTRISÉ À DOMICILE MAIS ÉLEVÉ EN ÉTABLISSEMENT

À domicile, le reste à charge est maîtrisé

À domicile, la prise en charge est quasi totale pour les dépenses de soins. Elle est solvabilisée par l’APA et le crédit d’impôt pour les dépenses d’accompagnement dans les actes de la vie quotidienne. Le reste à charge a été considérablement réduit par la loi ASV, en particulier pour les plus gros plans d’aide, et la transformation de la réduction d’impôt en crédit d’impôt en loi de finances pour 2017. Selon la DREES, le reste à charge après crédit d’impôt est en moyenne de 10 % du plan d’aide, soit environ 60 €/mois. Celui-ci est modulé en fonction des revenus : il est nul pour des revenus inférieurs à 810,96 € par mois et supérieur à 320 €/mois pour  les revenus supérieurs à 3 600 €/mois. Dans sa contribution à la concertation, le Haut Conseil de la Famille de l’Enfance et de l’Âge (HCFEA) note ainsi que le reste à charge à domicile est « raisonnable » à une double condition. Il faut tout d’abord que le crédit d’impôt soit rendu contemporain pour limiter les difficultés de trésorerie, mais aussi que les plafonds des différents dispositifs soient revus périodiquement en fonction de la hausse des coûts de revient.

L'écologie au service de la dépendance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article