" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Manger mieux, gaspiller moins

 Étape 3: le transport et la distribution  Étape 3: le transport et la distribution

Étape 3: le transport et la distribution

Le transport des denrées agricoles et alimentaires représente près de 30 % du transport de marchandises en France. À cela, il faut ajouter le transport des denrées importées de l'étranger (par avion, camion, bateau...) et la dépense de carburant des consommateurs pour aller faire leurs courses.

Tout cela n’est pas sans impact :

▶ le transport de certains produits nécessite beaucoup d’énergie : les produits volumineux et peu denses, les liquides ou encore les produits réfrigérés ;

▶ les transports ne sont pas toujours optimisés. Ramené aukilogramme de produit transporté, un trajet court parcouru en camionnette peut avoir plus d’impacts qu’un trajet long effectué par un gros porteur bien rempli sur un circuit aller/retour;

▶ les transports par avion ont beaucoup plus d’impacts que ceux par bateau et par camion. La distribution génère également des impacts environnementaux :

▶ la réfrigération en magasin est le premier poste de dépense énergétique des grandes surfaces alimentaires et représente 40% de leur consommation globale d’énergie ;

▶ les pertes alimentaires, liées notamment aux chartes fraîcheur ou à une mauvaise gestion des stocks, représentent entre 2 et 5% du chiffre d’affaires des grandes surfaces

Depuis la Loi de février 2016, les enseignes de la grande distribution de plus de 400 m² sont concernées par la lutte contre le gaspillage alimentaire :

▶ interdiction de détruire les invendus consommables ;

▶ impossibilité pour les fabricants d’interdire le don de produits de marque distributeur;

▶ généralisation des conventions de dons alimentaires

UNE PLACE EN MAGASIN POUR LES FRUITS ET LÉGUMES MOCHES

Distributeurs et consommateurs exigent souvent des fruits et légumes calibrés, de bel aspect, ce qui peut être source de gaspillage. Toutefois, on voit apparaître dans les grandes surfaces des fruits et légumes hors calibres ou difformes. C’est le cas de ceux porteurs du label «Quoi ma gueule », initié par le collectif « Les Gueules Cassées » et commercialisés par certaines enseignes.

Les fruits et légumes moches sont tout aussi bons à manger! Ils ne méritent pas de finir à la poubelle.

Rien ne se perd, tout se répare, se réutilise !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article