" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Le compostage et le paillage

Le paillage naturel au jardin >

Le paillage naturel au jardin >

Le paillage, l’allié des jardiniers

Dans la nature, le sol est recouvert de feuilles mortes et de débris végétaux : c’est la litière, qui abrite une faune riche et active. Son rôle est essentiel au bon fonctionnement de l’ensemble sol/plantes et le paillage (ou mulch) s’en inspire directement: le jardinier recouvre le sol de matériaux organiques pour le nourrir et le protéger. Une solution idéale pour valoriser les déchets verts du jardin, moins technique et moins exigeante que le compostage.

Le paillis, protecteur et nourricier

La technique du paillage est toute simple : il suffit d’étaler une couche de paillis sur le sol de votre jardin, la nature fera le reste !

Le paillage nourrit les plantes et améliore le sol

▶ en augmentant le taux d’humus, il améliore la structure du sol qui devient plus souple, plus aéré, plus facile à travailler;

▶ en favorisant la vie microbienne du sol, il contribue à rendre les éléments nutritifs assimilables par les plantes.

Il protège votre jardin et vos plantes

▶ du dessèchement, en favorisant l’infiltration de l’eau de pluie et d’arrosage, et en limitant l’évaporation, et donc les arrosages ;

▶ des écarts de température importants, en particulier en cas de gel ;

▶ de l’érosion en limitant le ruissellement (il évite aussi le tassement du sol sous l’effet de la pluie);

▶ des attaques de certains ravageurs, en abritant leurs prédateurs ;

▶ des salissures, pour les fruits et légumes (paillage des fraisiers…).

Il évite du travail et des dépenses

▶ il limite la germination des plantes annuelles indésirables et donc le désherbage chimique ;

▶ il évite l’achat d’engrais et de paillis du commerce ;

▶ il diminue les tâches d’entretien (bêchage, binage, sarclage, arrosage) ou les rend plus faciles ;

▶ il exige peu de temps et vous évite les déplacements en déchèterie.

HALTE AUX IDÉES REÇUES !

Le paillage transmet des maladies aux plantes : NON, si on n’utilise pas de débris de végétaux malades sur place, ou sur des plantes de la même espèce. On peut parfaitement utiliser des restes de légumes malades au jardin d’ornement, ou des feuilles au potager.

Le paillage favorise l’enracinement superficiel: OUI, mais il favorise aussi le maintien de l’humidité et fournit des éléments nutritifs en surface, rapidement captés par ces racines superficielles. De plus, le paillage n’empêche pas l’enracinement profond. Au final, il ne fragilise pas la plante.

 

01 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article