" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

MANGER BOUGER

Brochettes de Saint-Jacques au citron et fondue de poireaux >

Brochettes de Saint-Jacques au citron et fondue de poireaux >

A Votre bonheur est une société écologique dans le cadre de ses engagement pour la santé et la planète, nos intervenants sont formés pour préparer des repas des saisons et végétariens pour la période de printemps et d'hiver . Besoin d'aide pour simplifier votre quotidien >>> Demandez votre devis personnalisé

Chaque jour 1 plats est disponibles sur notre site. Je vous invite à choisir votre assiette !

Réchauffez- vous et bonne appétit !

  • 6 pers.
  • 30 min de préparation +
    25 min de cuisson
  • Plat principal
    • Automne
    •  
    • Hiver

Ingrédients

  • 18 noix de Saint-Jacques
  • 2 citrons jaunes non traité
  • 3 c.à s.à d'huile d’olive
  • Sel et poivre
  • 6 poireaux moyens
  • 1 gousse d’ail
  • 3 c. à s. d'huile d’olive

Préparation

  1. Prélever le zeste des citrons et en presser un sur deux. Mettre le jus et les zestes dans un saladier avec l’huile d’olive, le sel et le poivre. Faire mariner les noix de Saint-Jacques dans ce mélange pendant 15 min.
  2. Pendant ce temps, préparer l’accompagnement. Ôter le vert des poireaux et ne garder que le blanc. Laver et émincer finement. Hacher l’ail. Faire chauffer l’huile dans une sauteuse et y faire dorer l’ail. Ajouter les poireaux et les faire revenir sur feu moyen pendant environ 15 min, jusqu’à ce qu’ils soient fondants. Saler et poivrer.
  3. Enfiler les noix de Saint-Jacques sur des petites piques à brochette. Faire chauffer une poêle antiadhésive sur feu vif. Faire saisir les noix de Saint-Jacques environ 1 min de chaque côté. Dresser la fondue de poireaux à l’aide d’un emporte-pièce et déposer une brochette au-dessus. Servir chaud.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article