" />

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Consommation Responsable - Pollution d'air - Réduire l'eau - Réduire les emballages - Manger 4 Saisons

Services à domicile Ecolo & Zéro Déchet

Jardinage à domicile

30% des déchets produits par un ménage parisien seraient des déchets organiques qui sont aussitôt envoyés à l’incinération. Composter, cela permet de recycler ses déchets organiques, et de produire naturellement de l’engrais pour nos plantations… Oui, mais à Paris, comment fait-on?

30% des déchets produits par un ménage parisien seraient des déchets organiques qui sont aussitôt envoyés à l’incinération. Composter, cela permet de recycler ses déchets organiques, et de produire naturellement de l’engrais pour nos plantations… Oui, mais à Paris, comment fait-on?

Certains conseils de quartier ont adopté une nouvelle solution pour éviter cette pollution inutile, et en plus nourrir les espaces verts: le composteur collectif. Plébiscité par les Parisiens par le budget participatif «Trier ses déchets au plus près», ce système de recyclage des déchets organiques commence à s'étendre dans la ville.

Sur le même modèle que Mouton-Duvernet (14e), le square Héloïse-et-Abélard (13e) ou encore de Maurice-Ravel (12e), c’est désormais au tour du 4e arrondissement de s’équiper d’un composteur collectif.

 

Comment ça marche?

Le composteur de quartier fonctionne sur le principe du bénévolat, il suffit de s'inscrire pour pouvoir contribuer à l'apport de matière organique : résidus végétaux, épluchures de légumes, restes alimentaires...

Selon les quartiers, l'organisation de cet apport peut varier. Certains organisent une collecte régulière, comme par exemple le composteur du square Héloïse-et-Abélard (13e). Deux fois par semaine, une collecte est faite dans les résidences du quartier par un salarié embauché spécialement pour l'occasion.

D'autres laissent le composteur en libre accès pour que les bénévoles puissent déposer leurs déchets quand ils le veulent pendant les heures d'ouverture des jardins, comme le futur composteur du jardin des Rosiers (4e). Dans ce cas, une signalétique est mise en place pour assurer le bon respect des consignes.

 

Et le compost, que devient-il?

Il est principalement utilisé pour cultiver les jardins partagés et les espaces verts des différents arrondissements, mais il est également redistribué aux participants selon leurs besoins, pour enrichir le substrat de leurs propres plantations.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article